Barres énergétiques

C’est quoi une barre énergétique ?

Ah, le barre énergétique… Elle fleurit sur les étales des magasins de sport à toutes les saisons. Que ce soit pour le trail, le vélo, le ski, le triathlon… Mais savez-vous à quoi elle sert ? Comment la choisir ? Son utilité ? Ses avantages et inconvénients par rapport aux gels énergétiques par exemple ?

La barre énergétique, c’est quoi au juste ?

La barre énergétique est un aliment, sous forme de barre donc, qui aide le sportif à réaliser son effort, en lui apportant des protéines, des glucides…

Une barre énergétique est un complément idéal de la boisson énergétique pendant votre effort. Son intérêt est qu’elle va vous apporter du solide et de la mâche. Une barre énergétique doit contenir des glucides, des vitamines et des minéraux. Barres-energetiques.com préconise également du sodium, du zinc, du magnésium et des vitamines (C ou E, B1 et B3).

L’usage de la barre énergétique ?

Pour bien faire, nous conseillons de prendre votre barre AVEC une boisson énergétique. Pourquoi ? Car un bidon de 500ml sera beaucoup plus efficace en apport de glucides, vitamines et minéraux qu’une seule barre. Sans parler du fait, qu’en plus, elle vous hydrate.

Hormis ce point non négligeable, il faut dissocier l’usage de la barre en fonction des sports pratiqués.

  • Pour le cyclisme, la barre a des avantages notamment au niveau intestinal. Du fait de choc léger entre le corps et le sol, la consommation de barres sera moins traumatisante.
  • Pour les trails, run, marathon, etc, la consommation de la barre doit rester anecdotique ! La barre doit alors être consommée par petit bout, bien mâchée (sinon c’est l’estomac qui travaille). Pour les sorties longues, une barre toutes les 3 heures est bien.

Dans tous les cas, il faut tester votre barre à l’entrainement sous peine de déconvenue gastrique !

La barre énergétique, ses défauts

Elle a des défauts et pas des moindres. Il faut en tenir compte et bien les tester avant les courses.

Déjà elle doit être facile à manger et à mastiquer. Avoir une barre qui colle au dent, c’est le point de côté assuré ! Alors, bien tester sur vos sorties d’entrainement !

Ensuite, elle ne doit pas avoir de morceaux, comme des céréales entre autre. C’est un aspect purement technique et de confort, car avoir des bouts coincés dans les dents, quoi de plus désagréable pendant votre effort !

Enfin, avec une barre, vous vous exposez à plus de trouble digestif qu’avec un gel énergétique ou une boisson énergétique. Manger une barre impose à votre estomac de travailler plus alors qu’il est déjà en mode « effort ».

En conclusion, la barre ne doit pas être l’aliment principal mais un complément à une boisson ou un gel. Il faut faire attention à sa composition et ne pas confondre avec une barre de céréales ou une barre hyperprotéinée. Et surtout, testez la avant votre course, en condition quasi réelle !

Pensez à consulter également l’article sur « Comment choisir sa barre énergétique« , ce sera sans doute utile dans la continuité de cette lecture.